Projet pédagogique

OBJECTIFS

 Le cursus scolaire est constitué de deux étapes :

     * 1: L’année de Seconde, année de détermination:

  - Année de transition après le Collège, d’acquisition d’un mode d’apprentissage propre au Cycle Terminal. Elle fait appel chez l’élève à un nouveau type d’investissement, nécessitant davantage d’autonomie.

  - Année d’orientation, en fin d’année, l’élève doit choisir la filière dans laquelle il ou elle souhaite s’engager. La connaissance de soi, découverte de ses goûts et aptitudes à travers les différents travaux et l’investissement personnel, est donc primordiale.   

Une réunion d’information sur la spécificité de la Seconde a lieu chaque début d’année.

 

 

    * 2: Le Cycle Terminal

Composé de l’année de Première et de celle de Terminale, à travers l’enseignement des matières spécifiques à la voie choisie, l’objectif est double :

  - Préparer au Baccalauréat général ou technologique, selon la filière choisie*,

  - Permettre la poursuite d’études dans l’Enseignement Supérieur*.

 

Possibilité d'intégrer une section européenne anglais en seconde.

 Cette section a pour objectifs :

   - De conduire à un Baccalauréat portant l’indication « Section Européenne »,

   - De permettre une meilleure réussite des élèves en langue vivante afin de mieux les préparer à une insertion professionnelle dans un cadre européen,

   - D’offrir aux élèves une plus grande ouverture sur l’Europe et le monde grâce à une connaissance plus approfondie des pays anglophones,

   - D’aider les élèves dans leur acquisition de l’autonomie en visant une excellente maîtrise des 2 langues pratiquées (voire en approchant le bilinguisme).

Ses spécificités :

   - Lectures d’œuvres intégrales,

   - Études d’œuvres d’art et d’extraits de films,

   - Réalisation de dossiers de presse et de travaux bilingues,

   - Réalisation d’une pièce de théâtre en anglais,

   - Dans la mesure du possible voyages à l’étranger.

Organisation :

   - Langue Vivante 1 anglais : horaire renforcé,

   - Enseignement en anglais (DNL): SVT (sciences et vie de la terre),

   - Langue vivante 2 : allemand, espagnol ou italien.

   

CLASSE TABLETTE

 

Vers une école de la construction des savoirs. De l'adaptation au monde tel qu'il était à notre participation à ce qu'il devient.

Dans un monde profondément modifié par la numérisation de la communication et des pratiques tant professionnelles que sociales, notre projet repose sur la volonté de construire des savoirs et de développer des compétences, en nous appuyant sur l’innovation et de nouveaux positionnements pédagogiques favorisés par l’introduction de ressources numériques.

Elles nous permettent de donner la première main à l’élève dans la classe afin de passer d’une école de la transmission du savoir par le professeur à une école de la construction du savoir tous ensemble, un savoir réalisé comme un bien commun et tourner essentiellement vers l’invention de l’avenir. 

Le numérique modifie profondément notre relation à la connaissance et interroge de ce fait le rôle de l’école. La réalisation de nos objectifs, tant en terme d’autonomisation de l’élève que de développement de sa motivation et de sa créativité, font que depuis plusieurs années, notre établissement s’est attaché à construire des savoirs et à développer des compétences en s’appuyant sur l’innovation et de nouveaux positionnements pédagogiques, le tout favorisés par l’introduction, puis la généralisation de la « tablette tactile » au  lycée. 

La compétence de l’établissement en matière de pédagogie numérique a été reconnue par le label international ADS (Apple Distinguished School), seulement 6 écoles en France, 470 dans le monde) et par l’intégration du collège au plan numérique de l’Education Nationale.

La tablette compte parmi les outils qui font de l’élève l’acteur principal de ses apprentissages en lui permettant d’interagir dans la classe, avec le tableau, ses camarades ou son professeur, en mettant à portée de sa main de multiples ressources ou applications pour singulariser son travail et exprimer sa créativité en favorisant son autonomie.

 Vidéo des pratiques et usages de la tablette

 

 

LV3 : japonais

Saint-Charles offre la possibilité d’une LV3 japonais à partir de la seconde.

L’accent est mis sur la langue et la culture japonaise : l’écriture et la grammaire ainsi que l’oral.

Pour approfondir la connaissance culturelle, utilisation de supports visuels (photos, documents). Certains aspects de la culture sont aussi abordés par le biais de séances spécifiques organisées en  travaux pratiques tels que la calligraphie, la cuisine, l’origami …

  

 L'option Musique 

C’est une heure hebdomadaire par niveau, ouverte à tous les élèves sans niveau pré requis. Elle s'adresse aussi bien à des élèves de conservatoire qu'à des élèves souhaitant poursuivre le programme d'éducation musicale du collège. Elle concerne les élèves instrumentistes et/ou chanteurs.    

Le contenu : on y travaille des œuvres (notamment celles du Baccalauréat), ainsi que la pratique de morceaux choisis par les élèves en atelier (tous les styles et époques peuvent être proposés)

L'épreuve finale du baccalauréat (préparée en première et terminale):

Une épreuve en deux parties

L'épreuve facultative de musique est ouverte à toutes les séries. Il s'agit d'une épreuve orale de pratique et de culture musicales de 40 minutes organisée en deux parties enchaînées et évaluées par le même jury. La partie A, de 30 minutes maximum, mobilise les compétences perceptives du candidat et sa culture musicale. La partie B lui permet de témoigner de ses pratiques musicales.

Une fiche de synthèse, présente au jury les réalisations et études qui constituent le corpus du candidat élaboré tout au long de l'année scolaire. Y figurent notamment les pratiques musicales ainsi que les orientations ayant présidé à l'étude des problématiques du programme. Ce document obligatoire n'est pas évalué. Il permet au jury d'orienter et d'élargir l'entretien à d'autres œuvres connues du candidat.

Première partie (A) : écoute comparée

Deux brefs extraits d'œuvres musicales, dont l'un est obligatoirement issu d'une des œuvres du programme publié chaque année au Bulletin officiel du ministère de l'Éducation Nationale, sont écoutés successivement (au maximum à trois reprises). Guidé par les questions du jury, le candidat construit son commentaire en soulignant les différences et ressemblances des musiques entendues (caractéristiques, expressions, références, etc.) Les questions peuvent éventuellement s'appuyer sur un document (bref texte ou extrait de partition). Le jury évalue les compétences perceptives du candidat et sa connaissance des problématiques étudiées dans le cadre du programme. Il apprécie également ses capacités à utiliser à bon escient ses connaissances et compétences musicales (vocales et/ou instrumentales) pour resituer les extraits entendus dans l'histoire générale de la musique.

Deuxième partie (B) : interprétation

Après une brève présentation, le candidat interprète tout ou partie d'une pièce instrumentale ou vocale, au choix. Il peut être éventuellement accompagné par ses partenaires habituels au lycée (quatre élèves maximum issus du lycée du candidat). Cette interprétation est suivie d'un entretien avec le jury. L'évaluation porte sur la qualité artistique de l'interprétation (quel que soit le niveau technique auquel se situe le candidat) et sur la capacité du candidat à mettre la pièce choisie en perspective avec les problématiques du programme. Pour l'ensemble de l'épreuve, un piano est mis à disposition. Tout autre instrument doit être apporté par le candidat.

Évaluation : cette épreuve est notée sur 20 points : partie A notée sur 13 points, partie B notée sur 7 points.

Institution Saint-Charles

Vous pouvez à tout moment nous contacter

 Etablissement Catholique sous contrat d'association.

Social

Rejoignez Nous !

Plans

Top
Nous utilisons les cookies pour améliorer notre site Web . En continuant à utiliser ce site , vous consentez aux cookies utilisé . More details…